Une croissance importante à venir pour les casinos en ligne

Parlementaires et opérateurs de sites de casinos en ligne se sont réunis pour publier ensemble une estimation de l’évolution des jeux en ligne, à l’occasion de l’imminente ouverture du marché des jeux en ligne en France.

Francis Merlin, consultant en marketing, a participé à cette étude. Il prévoit, dès 2010, une évolution de la situation de ce marché sur le territoire français. Selon lui, les casinos en ligne verront leur endettement s’aggraver, du fait d’un développement rapide et soudain de la concurrence. Les villes dans lesquelles se sont installés des établissements de jeux pâtiront aussi de cette évolution dès l’année prochaine, d’après les estimations de Mr. Merlin. Les prévisions à l’échelle mondiale sont, quant à elles, beaucoup plus réjouissantes.
Les responsables prévoient pour les années à venir que les sites web de casinos en ligne risquent de connaître une croissance explosive de 25% !

Les machines à sous et les spread betting se verront malheureusement exclus de cette croissance inattendue, puisque ces deux « disciplines » du jeu en ligne ne sont pas concernées par la nouvelle loi d’ouverture. Une exclusion qui prive certains opérateurs légaux de plus de 30% d’un marché en pleine expansion.

Francis Merlin ajoute à son rapport un bilant quant à l’avenir des groupes déjà imposés sur le territoire (entendez par là Française des jeux et PMU). Il donne une vision du futur plutôt positive en ce qui les concerne, au vu de la résistance de ce type de société majoritaire dans les pays déjà ouverts au marché des jeux en ligne. Les casinos terrestres ou les sites en ligne implantés depuis plus de cinq ans ont également droit à des prévisions réjouissantes. Un bilan mitigé, donc, qui va en ravir plus d’un comme en effrayé d’autres.